Vous avez déjà probablement reçu un mail d’une personne se faisant passer pour votre banque ou votre opérateur internet, et vous invitant à cliquer sur un lien afin de vous authentifier. Généralement le mail est plus ou moins menaçant, le but étant de vous faire peur (on réfléchit moins en situation de stress). On peut par exemple prétendre que votre compte a été victime d’une tentative de piratage, et que si vous ne cliquez pas sur le fameux lien votre compte sera purement et simplement fermé. Évidemment, il s’agit là d’escroquerie. Si vous avez la curiosité de cliquer sur ce lien (ce qui n’est pas conseillé) vous atterrirez sur un site plus ou moins bien fait reprenant les couleurs de l’entreprise qu’il est censé représenter. La page vous invite à donner différents renseignements personnels tels que nom, prénom, adresse postale, numéro de téléphone… et numéro de carte bancaire ! Car c’est précisément le but de la manœuvre ! Un contrefacteur qui imite le site de votre banque ou celui de votre opérateur Internet n’a comme objectif que de récupérer le numéro de votre carte bancaire ou vos autres coordonnées bancaires (RIB, E-BAN). Une fois en possession de ces informations, le voilà libre de piller votre compte.

web-security

Les mails de phishing sont souvent remplis de faute d’orthographe. Ces derniers temps, nous observons de plus en plus fréquemment des mails de hameçonnage à l’orthographe impeccable. Prudence donc quand vous recevez un message de votre banque ou de votre opérateur internet. D’une façon générale, ni l’un ni l’autre ne vous demandera de cliquer sur un lien pour donner vos informations personnelles. Dans le doute, appelez-votre banque ou votre opérateur internet, et supprimez le mail suspect.

Il existe un autre type de phishing qui a pour objectif de voler votre adresse mail afin d’usurper votre identité. Le piège est alors légèrement différent : l’escroc se fait passer pour votre opérateur et vous écrit soit disant pour vous prévenir que votre adresse va être fermée. Vous êtes alors invité à répondre au message pour confirmer votre identité. Dans les renseignements exigés, on retrouve comme par hasard le mot de passe de votre adresse mail… Si vous avez le malheur de vous laisser piéger, votre adresse sera détournée. Le pirate écrira à tous vos contacts en se faisant passer pour vous et racontera à tout le monde que vous êtes piégé à l’étranger et que vous avez besoin d’argent (par mandat cash). SI cela vous arrive, contactez immédiatement votre opérateur !